Sols portent notre avenir (Les) – ADEME

Sols portent notre avenir (Les) – ADEME.

Sols portent notre avenir (Les) – ADEME

La ressource sol est limitée, fragile et difficilement renouvelable alors même que les sols rendent de nombreux services: ils nous nourrissent, nous habillent, nous chauffent, régulent et filtrent nos eaux, sont le socle de nos paysages et de nos villes… Le sol a également un rôle majeur dans la lutte contre le changement climatique.

Cette brochure fait le point sur les enjeux liés aux sols, à leur gestion et sur les actions possibles à mettre en œuvre par chaque acteur – administrations, collectivités, aménageurs territoriaux, entreprises et monde agricole – pour leur préservation et l’amélioration de leurs qualités.

Journée technique « Le sol acteur-clé des territoires et du climat »

Comment connaître et gérer au mieux les ressources sols ?

Quel peut-être le rôle de chaque acteur (Collectivités, État, entreprises, parcs naturels…) sur cette thématique partagée ?

Ce 12 mai, Espace Saint-Martin, Paris 3è., l’ADEME -Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie- convie tous ces acteurs à s’informer et à échanger sur ces questions à l’occasion de la Journée technique.

« Le sol : acteur-clé des territoires et du climat – Comment affecter et gérer au mieux cette ressource ? »

Voir la vidéo de présentation

Journée technique sol ADEME

Journée technique sol ADEME

Programme détaillé et modalités d’inscription sur www.jt-sol2016.ademe.fr

La ressource sol est limitée, fragile et difficilement renouvelable alors même que les sols rendent de nombreux services : ils nous nourrissent, nous habillent, nous chauffent, ils régulent et filtrent nos eaux, sont le socle de nos paysages… Le sol a également un rôle majeur dans la lutte contre le changement climatique : les sols stockent plus de carbone que l’atmosphère et les forêts et nous avons les moyens d’agir sur ce niveau de stockage.

Des outils et des retours d’expériences existent, ils permettent déjà de mieux intégrer la question des sols dans les politiques locales et territoriales : incitez vos partenaires et contacts à venir les découvrir et échanger sur ces sujets le 12 mai prochain.

Quatre publications de l’Ademe font le point sur les techniques de dépollution des sols

Dans quatre publications du mois de juin, l’Ademe revient sur les solutions de décontamination des sols pollués.

La première concerne l’oxydation chimique in situ, considérée par l’Agence comme étant à la fois simple et rapide. Il s’agit d' »injecter un agent oxydant puissant dans le sol » afin que celui-ci « entre en contact avec une contamination » pour la décomposer. Les composés de dégradation produits par cette technique ne sont pas nocifs, explique l’Ademe. La « popularité croissante » de cette solution s’expliquerait par « la rapidité de dégradation de la contamination« , affirme l’Agence.

Par ailleurs, les barrières réactives, « utilisées pour extraire des substances polluantes du courant d’eau souterraine » font également l’objet d’une publication. Il s’agit d’une barrière perméable qui « laisse passer l’eau souterraine » tout en retenant les polluants. « Suivant le type de barrière, les substances polluantes peuvent être décomposées de façon microbiologique ou chimique ou être retenues dans la barrière« , souligne l’Ademe.

Vient ensuite la dégradation naturelle, de plus en plus utilisée ces dernières années. « Divers processus naturels jouent un rôle dans l’atténuation naturelle, tels que la dégradation chimique et biologique, la dilution et la liaison avec les particules de sol« , détaille l’Ademe.

Enfin, un quatrième document concerne l’élimination des composés organiques volatils chlorés. « Chaque année, d’importantes quantités de composés organiques volatils chlorés (COVCl) sont produites et utilisées » et, actuellement, plus de 10.000 sites en sont contaminés, rappelle l’Ademe. Le document fait le point sur ces substances et présente les techniques d’élimination, les COVCl étant « souvent difficiles à traiter » en raison de leur comportement dans le sol (couches drainantes), alors même qu’ils « menacent nos réserves stratégiques d’eau potable« .

Lire l’article sur Actu-Environnement.

Contacter et situer SOLENVIE

Quoi de plus logique que d'avoir choisi de nous enterrer dans les anciennes carrières de pierre du Bourgeais qui construisirent Bordeaux... Vue imprenable sur les fronts de taille depuis nos locaux !