23 Juin 2016 à Goderville (76) : Agro Perspectives – Agronomie – Diffusion des techniques innovantes en agriculture

23 Juin 2016 à Goderville (76) : – Agro Perspectives – Agronomie – Diffusion des techniques innovantes en agriculture

Les 15 agriculteurs du groupement GIEE Sol en Caux et l’IAD (Institut d’agriculture durable) vous accueilleront sur la ferme de Longueil pour une soirée riche en débat sur les nouvelles pratiques pour une nouvelle agriculture, sur l’importance des vers de terre etc… Lecture de conte sur les hommes et la nature, visite de la ferme, barbecue géant et animation musicale seront au rendez-vous ! 18h-23h.

Pour en savoir plus, rdv ici.

Les sols différents de ceux de la Gâtine – Moncontour (86)

A l’invitation de Joël Briand, agriculteur-céréalier à Ouzilly-Vignolles, installé en Gaec avec son frère, deux classes de la Maison familiale rurale de Saint-Loup (Deux-Sèvres) ont suivi une mini-formation pédologique (étude du sol), présentée par quatre techniciens du groupe BIO3G, entreprise spécialiste de la biotechnologie en agronomie.

Les 25 élèves en formation bac pro Conduite et gestion de l’entreprise agricole, et autant d’agriculteurs des environs, ont écouté avec intérêt l’exposé de Guillaume Tasserie et ses collègues, avant de se rendre directement sur le terrain pour participer à de petites expériences, leur montrant comment déterminer la nature du sol. « L’agronomie est un des points clés de la formation car elle permet d’appréhender la connaissance du sol et des itinéraires culturaux à mettre en place sur une exploitation agricole », explique le professeur Gaël Bernardeau.

[…]

Sourced through Scoop.it from: www.lanouvellerepublique.fr

Reportage « Soigneurs de terres »

Soixante-dix ans d’agriculture industrielle intensive ont épuisé les sols français. Les rendements baissent et les bonnes terres réduisent comme peau de chagrin. Produits chimiques à gogo et labours agressifs les font disparaître hectare après hectare. Et si la France, vieux pays agricole, se couvrait de champs devenus infertiles dans le prochain quart de siècle ?

La valeur nutritionnelle des fruits, légumes et céréales diminue au fil des traitements à répétition qui leur sont infligés au nom de la productivité et de la rentabilité. Et si la culture paysanne et les pouvoirs publics, contre l’avis de puissants lobbies, changeaient en profondeur pour mettre un terme à ce désastre agricole, sanitaire et environnemental ? Certains pionniers sont déjà au travail pour inverser la tendance.

Le magazine a rencontré les « médecins des sols » Claude et Lydia Bourguignon. Ces biologistes affirment que « l’agriculture conventionnelle est un massacre pour les sols… Elle anéantit leur fertilité ». Ils trouvent des remèdes pour soigner les terres exsangues. Jean-Christophe Bady, « repenti » de l’agriculture intensive, n’utilise ni engrais ni pesticides pour des raisons de santé et fait le choix de l’agro-écologie… sans recevoir d’aide de l’État.

Emmanuelle Chartoire, Clément Montfort, David Geoffrion et Mathieu Houel ont suivi le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, pour qui le modèle agro-écologique n’a que des avantages : plus sain, moins cher, durable et même plus productif ! Le maraîcher normand Charles-Hervé Gruyer exploite depuis une dizaine d’années une ferme agro-écologique de pointe, au rendement dix fois supérieur à celui d’un maraîcher classique. Les pionniers du changement sont déjà à l’œuvre, aux petits soins du bien commun des hommes, la Terre.

Présentations du colloque « les 1001 usages des données sol »

Les diaporamas présentés lors du colloque du 14 décembre dernier à Laxou (54) viennent d’être mis en ligne sur le site de l’ex CRA-Lorraine dans la rubrique « agronomie et développement durable/acquisition de références » :

http://www.grandest.chambre-agriculture.fr/productions-agricoles/sols-et-fertilite/caracterisation-des-sols/

Vous trouverez sur cette page :

– les présentations de chaque intervention

– la restitution des échanges faisant suite à chaque présentation,

– une synthèse des discussions de la table ronde conclusive.

PSP5 ou comment faire face à la rareté du phosphore

Le 5ème Symposium International sur le phosphore dans les sols et les plantes (PSP5 2014 Facing Phophorus Scarcity) se déroulera à Montpellier -France, du 26 au 29 août 2014. L’accent est mis sur les enjeux liés à la raréfaction de la ressource phosphatée.

PSP5 vise à stimuler les rencontres entre scientifiques de disciplines variées (agronomie, agro-écologie, biogéochimie des sols, biologie intégrative des plantes, écologie, écologie microbienne, économie rurale), mais aussi les différents acteurs du monde professionnel agricole, dans les secteurs du conseil, de l’agro-fourniture, des agro-biotechnologies.

Lire la suite sur le site du cirad.

Contacter et situer SOLENVIE

Quoi de plus logique que d'avoir choisi de nous enterrer dans les anciennes carrières de pierre du Bourgeais qui construisirent Bordeaux... Vue imprenable sur les fronts de taille depuis nos locaux !