Solenvie – Des pédologues docteurs du sol

En collaboration avec GEREA et Inselberg, à l’échelle du SAGE Estuaire, une étude a été menée afin d’établir les critères permettant de définir les têtes de bassin versant dans les différentes unités morphostructurales constitutives.

1/ Sectorisation hydro-géomorphologique

La première phase de l’étude s’est portée sur la sectorisation du territoire du SAGE en secteurs homogènes du point de vue hydro-géomorphologique.

2/ Cartographie des têtes de bassin versant

La seconde phase visait ensuite à élaborer une méthode de cartographie sur un BV estuarien test. La difficulté de cette cartographie réside dans l’absence d’expérience antérieure dans des contextes estuariens. De fait, il a fallu créer une méthode adaptée, sur les bases de celle déjà utilisée sur le socle breton par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne.

Dans notre contexte, la modélisation seule a souvent tendance à « moyenner » la réalité, si bien que les modèles doivent alors être systématiquement confrontés au terrain pour les adapter et les préciser.

Un autre enseignement fondamental est celui de la limitation de l’ordination de Strahler dans la cartographie des TBV. Nous avons ainsi montré que cette cartographie nécessite d’introduire un critère supplémentaire d’hydrodynamique pour préciser les fonctionnements réels des bassins.

3/ Inventaire des zones humides dans les têtes de bassin versant

La troisième phase consistait enfin en un inventaire et une caractérisation des zones humides au sein des têtes de bassin versant à l’échelle du 1/10 000ème. Cet inventaire s’est basé sur les critères botanique et pédologique selon le cadre réglementaire (Arrêté du 24 Juin 2008, modifié par celui du 1er Octobre 2009 et Circulaire du 18 Janvier 2010).

Consulter notre page PRESTATION Zones humides.

Contacter et situer SOLENVIE

SOLENVIE s'est enterré dans les anciennes carrières de pierre du Bourgeais qui construisirent Bordeaux...
Vue imprenable sur les fronts de taille depuis nos locaux !