Bienvenue sur le
Blog de Solenvie

Découvrez les actualités

Colloque Terres (à) ménager – 9 novembre 2020

Colloque – Terres (à) ménager

ZÉRO ARTIFICIALISATION NETTE : 
PLUS QUE JAMAIS UNE EXIGENCE

Lundi 9 novembre 2020 
À la Cité des Congrès de Nantes 
Accueil dès 9h30

Philippe Grosvalet, 
Président du Département de Loire-Atlantique,

vous invite,

à la 2ème édition du colloque Terres (à) ménager, le lundi 9 novembre 2020, organisé par le Département de Loire-Atlantique en lien avec l’Agence foncière de Loire-Atlantique et en partenariat avec la Gazette des communes et le Moniteur.

Cette nouvelle édition s’adapte au contexte sanitaire. Dans le respect des consignes en vigueur, le Département de Loire-Atlantique vous accueille à la Cité des Congrès dès 9h30 dans la limite des places disponibles et sur inscription obligatoire avant le 4 novembre 2020.

Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, suivre les échanges en ligne (webinaire)

Découvrez le programme :

  • 3 conférences accessibles en ligne à 10h00, 14h00 et 15h15
  • Ouverture par Virginie Raisson (géopolitologue), Christian Chavagneux (journaliste économique) et Dominique Potier (Député de Meurthe-et-Moselle)
  • Intervention de 6 experts et d’élu·es

Émission C dans l’sol du 20 Octobre 2020

La prochaine émission de C dans l’sol sera diffusée en direct le mardi 20 octobre à 20h30

Il s’agira ce mois ci d’un échange entre Claire CHENU (AgroParisTech ) et des agriculteurs sur le thème « Comment stocker le carbone dans le sol ? « , animé par le journaliste Frédéric DENHEZ. Cette émission fait suite à la présentation d’Isabelle Basile-Doelsch sur les formes du carbone du sol.

Webinaire AFES sur la mission « Santé des Sols et alimentation » le 29 octobre 2020

Ce webinaire AFES a pour objet de présenter la nouvelle mission « Santé des sols et alimentation » incluse dans le programme-cadre Horizon Europe.

La participation est libre et gratuite, mais limitée à 100 personnes. Ne vous inscrivez donc que si vous êtes sûr de votre participation effective.

Le jeudi 29 octobre de 10 h30 à 12 h00

Horizon Europe – mission « Santé des sols et alimentation » – présentation et mise en perspective

Intervenants :

Jean-François Soussana, INRAE, membre du comité de mission « Santé des sols et alimentation » 

Antonio Bispo, INRAE, directeur de l’unité Infosol

Marion Bardy, Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, Chef du bureau de la recherche et de l’innovation

Partie intégrante du programme-cadre Horizon Europe (2021-2027), les « missions » visent à faire émerger à l’échelle européenne des solutions face aux grands défis globaux actuels. C’est ainsi que la Commission européenne a mandaté un comité de 15 experts afin de proposer des objectifs précis et mesurables face au défi de la santé des sols et de l’alimentation, ainsi que des pistes de recherche et d’actions.


Co-organisé par l’Afes et le RNEST, en lien avec le GIS Sol et avec le soutien de la Commission européenne, ce webinaire se propose de présenter ce concept de mission et la mission « Caring for Soil is Caring for life », qui ambitionne d’atteindre 75% de sols « sains » dans chaque Etat membre de l’UE d’ici 2030.

Une intervention sur l’état des sols de France permettra aux participants de situer les critères de cette mission dans le contexte français et d’enrichir les échanges.

Document de référence : https://ec.europa.eu/info/publications/caring-soil-caring-life_en

Lien pour s’inscrire au webinaire : https://attendee.gotowebinar.com/register/2652217070020088080

 

Parution du livre « Carbone des sols en Afrique »

Carbone des sols en Afrique

Impacts des usages des sols et des pratiques agricoles

Chevallier, T. ; Razafimbelo, T.M. ; Chapuis-Lardy, L. ; Brossard, M. (éd.)

Les sols sont une ressource essentielle à préserver pour la production d’aliments, de fibres, de biomasse, pour la filtration de l’eau, la préservation de la biodiversité et le stockage du carbone. En tant que réservoirs de carbone, les sols sont par ailleurs appelés à jouer un rôle primordial dans la lutte contre l’augmentation de la concentration de gaz à effet de serre. Ils sont ainsi au centre des objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies, notamment les ODD 2 « Faim zéro », 13 « Lutte contre le changement climatique », 15 « Vie terrestre », 12 « Consommation et production responsables » ou encore 1 « Pas de pauvreté ».

Cet ouvrage présente un état des lieux des sols africains dans toute leur diversité, mais au-delà, il documente les capacités de stockage de carbone selon les types de sols et leurs usages en Afrique. Il propose également des recommandations autour de l’acquisition et de l’interprétation des données, ainsi que des options pour préserver, voire augmenter les stocks de carbone dans les sols. Tous les chercheurs et acteurs du développement impliqués dans les recherches sur le rôle du carbone des sols sont concernés par cette synthèse collective. Fruit d’une collaboration entre chercheurs africains et européens, ce livre insiste sur la nécessité de prendre en compte la grande variété des contextes agricoles et forestiers africains pour améliorer nos connaissances sur les capacités de stockage de carbone des sols et lutter contre le changement climatique.

Téléchargeable gratuitement sur :
http://www.fao.org/documents/card/en/c/cb0403fr

Webinaires du mardi Agreenium/Acta

Les agrowebinaires du mardi de 13h à 14h

« Le numérique en viticulture »

Partage d’expérience sur la formation
et l’accompagnement des professionnels actuels
et futurs aux outils et principes de la viticulture numérique

Mardi 6 octobre 2020

Les outils professionnels numériques sont une opportunité pour répondre aux enjeux des viticultures de demain en matière de maîtrise de la production, de réduction des intrants, de durabilité, etc. Il s’agit d’un champ nouveau, multidisciplinaire et non encore stabilisé.
Quels choix à effectuer et quelles modalités d’enseignement pour intégrer ces nouvelles compétences ?
  • Etat des lieux des outils numériques professionnels et enjeux de formation avec Bruno Tisseyre, enseignant-chercheur à l’Institut Agro/Montpellier SupAgro, l’exemple du Mas numérique par Thomas Crestey, ingénieur de recherche (Mas numérique),
  • Présentation de ressources disponibles à travers le projet Vise@ par Cécile Trédaniel, Institut Agro/Montpellier SupAgro et de valorisations en formation professionnelle par Nina Lachia, Institut Agro/Montpellier SupAgro), témoignage d’un technicien formé.
Le webinaire, animé par Mehdi Siné (Acta) est organisé autour des ressources, des réseaux et d’exemples concrets mis en place à l’institut Agro dans le cadre de formations sur le Mas numérique. 

Formation « Pédologie et vie du sol : immersion en milieu vivant et essentiel » par SOLENVIE

Les formations 2020 pour l’environnement

Pédologie et vie du sol : immersion en milieu vivant et essentiel
Du 17 au 19 novembre à Seuilly (37)

Le sol joue de multiples rôles essentiels à l’environnement : purification et régulation des eaux, réduction de pollutions, séquestration du carbone et régulation du climat, habitat pour de nombreux êtres vivants, lieu de production alimentaire, source de matériaux…

La connaissance des sols, la compréhension de leurs fonctionnements et fonctions seront au cœur de ce stage pour accompagner chacun·e dans son appréhension des milieux et des écosystèmes…

COMPÉTENCES VISÉES
Comprendre ce qu’est un sol, les processus de formation
Appréhender les multiples fonctions et propriétés des sols
Sonder, observer et interpréter les sols
Découvrir des pratiques de terrain en pédologie

CONTENU
Bases fondamentales de pédologie et pédogenèse
Pédologie, problématiques environnementales, enjeux en région Centre-Val de Loire
Observations et interprétations in situ
Réflexion sur l’utilité de l’analyse des sols

FORMATrice

Céline COLLIN BELLIER

Docteure Pédologie-Agronomie, spécialiste en cartographie des sols et zones humides, Classificatrice internationale à SOLENVIE

DÉMARCHE DE FORMATION

Apport de connaissances et réflexions
Pratique de terrain : sondage avec des tarières à main et observation de fosses pédologiques
 
PUBLICS
Agriculteurs et agricultrices
• Animateurs et animatrices
• Bénévoles associatifs
• Coordinateurs
et coordinatrices pédagogiques
• Éducateurs
et éducatrices à l’environnement
• Enseignants
et enseignantes
• Chargé·e·s de mission environnement
• Chargé·e·s d’études naturalistes

• Gestionnaires d’espaces naturels
• Postes administratifs

>> Pour en savoir plus et s’inscrire, c’est ici!

Développement d’un projet d’agrivoltaïsme : cadre juridique et points d’attention

À la recherche de foncier, le solaire photovoltaïque se tourne vers les parcelles agricoles. Mais le montage de ces projets est particulier et doit conjuguer de nombreux intérêts. Détails avec Diane Mouratoglou et Paul Elfassi du cabinet BCTG Avocats.

Le maintien du mode de vie actuel supposerait de disposer de cinq « Etats-Unis », 2,7 « France » et près de deux planètes. Il est donc essentiel de réfléchir aux moyens de combiner plusieurs usages du sol, dans une logique de transition écologique et énergétique.
Fruit d’une volonté commune des agriculteurs et des énergéticiens, les projets agrivoltaïques peuvent y répondre. D’une part, en effet, l’agriculture occupe une place économique et culturelle essentielle dans le monde, et en particulier en France. D’autre part, l’énergie solaire photovoltaïque représente une source d’énergie majeure à l’échelle mondiale et constitue en France l’une des composantes essentielles de la transition énergétique.

Lire la suite de l’article sur :
https://www.actu-environnement.com/ae/news/avis-expert-bctg-avocat-agrivoltaisme-36140.php4#xtor=ES-6

Inscrivez-vous et suivez en visioconférence la Journée Technique du COMIFER_pH et fertilité des sols !

Nouveau format ! En Distanciel
Le 28 octobre 2020 
De 9h30 à 16h45
  • Améliorez vos connaissances sur les impacts du pH sur la durabilité des sols, la productivité des cultures…
  • Découvrez les actions mises en œuvre pour
    • remédier aux risques d’acidification des sols cultivés, des prairies
    • améliorer la nutrition des cultures dans les différentes valeurs du pH (pour les sols acides comme calcaires)
en suivant les présentations des 13 intervenants tout au long de la journée.
Voir le Programme 
Participation payante sur inscription

AAC : Sols et sous-sols dans la transition socio-écologique – Perspectives interdisciplinaires pour les sciences humaines et sociales

Appel à communications actualisé du colloque « Sols et sous-sols dans la transition socio-écologique », qui aura lieu à Grenoble les 10 et 11 juin 2021.

Résumé : Ce colloque souhaite rassembler des chercheur.ses en sciences humaines et sociales s’intéressant à la façon dont les sols et les sous-sols sont convoqués par une série de promesses et de projets de transitions socio-écologiques. Stockages (CO2, déchets nucléaires), nouvelles extractions et nouvelles frontières (terres rares, métaux critiques, chaleur géothermique), séquestration du carbone dans les sols agricoles, bio-remédiations, sont quelques exemples de pratiques témoignant de l’enrôlement et de la traduction des sols, sous-sols et éléments qui les composent dans différents scénarios de transitions, eux-mêmes controversés. Ce colloque interroge en particulier la façon dont différentes strates et/ou entités du sol et du sous-sol se trouvent mises en contact, circulent, interagissent, produisent des effets attendus ou inattendus.
Les propositions sont attendues avant le 30 novembre 2020.

C dans l’sol – Le carbone du sol dans tous ses états – 15 septembre 20h30

Réservez une demi-heure mardi 15 septembre à 20h30, pour la 3ième émission de C dans l’sol  animée par Frédéric DENHEZ

Le carbone du sol dans tous ses états  avec Isabelle BASILE-DOELSCH (INRAE Cerege), co-auteure (avec Jérôme BALESDENT et Sylvain PELLERIN) de « Reviews and syntheses: The mechanisms underlying carbon storage in soil »  https://doi.org/10.5194/bg-2020-49

Sols pollués : une commission d’enquête sénatoriale demande de muscler la législation

Créer un véritable droit de la protection des sols, mobiliser les friches polluées par la création d’un fonds dédié, assurer un meilleur suivi sanitaire. Telles sont les principales propositions de la commission d’enquête sur les sols.

« À la différence de l’air ou de l’eau, des biens naturels communs dont la protection a donné lieu à un arsenal juridique très sophistiqué, les sols sont restés le parent pauvre de la législation aux niveaux européen et national », constate le sénateur centriste Laurent Lafon (Val‑de‑Marne). Ce dernier a présenté ce jeudi 10 septembre, en tant que président, avec sa collègue socialiste Gisèle Jourda (Aude), rapportrice, les propositions de la commission d’enquête sur les…

Lire l’article sur :
https://www.actu-environnement.com/ae/news/sols-pollution-commission-enquete-senat-36078.php4#xtor=ES-6

Projection-débat : « Dégradation des terres : nous allons dans le mur ! » – Lundi 5 octobre 2020, 16h00-18h30, Agropolis

Dans le cadre de la Fête de la Science 2020, le Comité Scientifique Français de la Désertification (CSFD), en partenariat avec Agropolis International, vous invite à voyager en terres arides, de la Chine à l’Australie en passant par le Maroc, le Sénégal et le Chili, avec la projection du documentaire « Planète sable » (ARTE, MONA LISA Production).

Projection débat

Dégradation des terres : nous allons dans le mur !

Image


Lundi 5 octobre 2020 de 16h00 à 18h30


Agropolis Montpellier


Un échange avec des experts du CSFD aidera ensuite à balayer les fausses idées et à débattre de vraies solutions de lutte contre la désertification.

Inscription gratuite obligatoire en cliquant ici

Si le nombre d’inscrits est supérieur à la capacité d’accueil de l’amphithéâtre, dans le respect des règles sanitaires en vigueur, vous pourrez aussi suivre l’événement et intervenir en direct sur le web.

Dès à présent, posez vos questions aux experts du CSFD : csfd-fds2020@agropolis.fr

Artificialisation des sols : Jean Castex demande aux préfets d’agir via l’aménagement commercial

Le moratoire sur les zones commerciales en périphérie prend la forme d’une instruction aux préfets chargés d’agir via les autorisations d’aménagement commercial. Loin du dispositif coercitif réclamé par la Convention citoyenne pour le climat.

« Prendre immédiatement des mesures coercitives pour stopper les aménagements de zones commerciales périurbaines très consommatrices d’espace. » Telle est l’une des 149 propositions retenues le 21 juin dernier par la Convention citoyenne pour le climat.

Lire l’article sur :
https://www.actu-environnement.com/ae/news/artificialisation-sols-lutte-amenagement-commercial-autorisations-prefets-circulaire-jean-castex-35996.php4#xtor=ES-6

Lutte contre l’artificialisation des sols : l’État bat le rappel

Des instructions sont données aux préfets en vue de faire émerger des projets et opérations sobres en matière de consommation d’espace : elles appellent au renforcement de la mobilisation de l’État local pour porter les enjeux de lutte contre l’artificialisation des sols, appliquer les dernières mesures législatives prises en la matière et mobiliser les acteurs locaux.

Lire l’article sur :
https://www.editions-legislatives.fr/actualite/lutte-contre-l-artificialisation-des-sols-l-etat-bat-le-rappel

Accès à la Circulaire sur le rôle des préfets en matière d’aménagement commercial dans le cadre de la lutte contre l’artificialisation :
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2020/08/cir_45033.pdf

Un projet de décret encadre la traçabilité des terres excavées et sédiments

Le ministère de la Transition écologique a mis en consultation, jusqu’au 9 septembre, un projet de décret qui fixe le dispositif de traçabilité des terres excavées et sédiments. Ce dispositif est calqué sur celui qui s’appliquera pour les déchets. Les producteurs et gestionnaires devront tenir un « registre chronologique » et transmettre les données aux pouvoirs publics qui les compileront dans un « registre national des terres excavées et sédiments ».

La nouvelle ministre de la transition écologique, Barbara Pompili, confirme les orientations impulsées par la Convention citoyenne pour le climat sur le volet artificialisation des sols

Dans un entretien accordé au Monde le 27 juillet, la nouvelle ministre de la transition écologique, Barbara Pompili, confirme les orientations impulsées par la Convention citoyenne pour le climat sur le volet artificialisation des sols : « Dans le cadre du plan de relance, nous allons créer un fonds de plusieurs centaines de millions d’euros pour réhabiliter des centaines d’hectares de friches industrielles, pour organiser une sorte de « recyclage urbain ». Cela permettra aux industriels et aux commerces, notamment, de s’y installer et cela changera la donne pour les villes qui se vident par le centre. »

Contacter et situer SOLENVIE

SOLENVIE s'est enterré dans les carrières calcaires du Bourgeais qui construisirent Bordeaux.
Vue imprenable sur les fronts de taille depuis nos locaux !