Bienvenue sur le
Blog de Solenvie

Découvrez les actualités

47 % du phosphore disponible des sols agricoles provient des engrais minéraux

« Près de la moitié du phosphore disponible des sols agricoles à l’échelle mondiale est issue des engrais minéraux », selon une étude menée par des chercheurs d’Inrae et de Bordeaux Sciences Agro. Dans leurs résultats publiés sur Nature Geoscience, ils constatent « de fortes disparités entre les régions du monde » et appellent désormais à « une gestion plus juste et durable des ressources ».

Lire l’article sur :
https://www.terre-net.fr/fertilisation/article/223585/47-pourcents-du-phosphore-disponible-des-sols-agricoles-provient-des-engrais-mineraux

« La sobriété en sols est un moyen d’amorcer une transition plus globale de nos territoires »

Si le dispositif « Zéro artificialisation nette », qui vise à préserver la biodiversité, est un casse-tête pour les élus locaux, il est cependant en train de transformer nos perceptions et nos pratiques de la « fabrique de la ville » se félicite, dans une tribune au « Monde », l’urbaniste Sylvain Grisot.

Lire l’article sur :
https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/12/24/la-sobriete-en-sols-est-un-moyen-d-amorcer-une-transition-plus-globale-de-nos-territoires_6155605_3232.html

Les secrets des racines et des sols, clefs de l’agroécologie

Dans un article publié en décembre 2022 sur The Conversation, Michel-Pierre Faucon, David Houben et Murilo Veloso d’UniLaSalle mettent en avant l’intérêt des interactions sol-racine afin de mieux exploiter les ressources naturelles du sol et réduire le recours aux intrants notamment.

Lire l’article sur :
https://www.terre-net.fr/solutions-techniques/article/223010/les-secrets-des-racines-et-des-sols-clefs-de-l-agroecologie

Stopper la destruction des sols, un vrai casse-tête

La destruction des espaces naturels se poursuit à un rythme soutenu en France. Pour enrayer ce phénomène, la loi Climat fixe l’objectif « zéro artificialisation nette » d’ici à 2050. Une réforme mal engagée. [1/3]

Lire l’article sur :
https://reporterre.net/Stopper-la-destruction-des-sols-un-vrai-casse-tete

un décret définit les types d’usages

Le décret définissant les types d’usages dans la gestion des sites et sols pollués a été publié, ce mardi 20 décembre 2022, au Journal officiel. Le texte est pris en application de l’article L. 556-1 A du code de l’environnement issu de la loi Climat et résilience. Il a pour vocation de préciser le principe de gestion du risque selon l’usage, a rappelé Guillaume Bailly, rapporteur, en présentant le projet de texte au Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques (CSPRT), le 17 mai 2022.

Lire l’article sur :
https://www.actu-environnement.com/ae/news/sites-sols-pollues-types-usages-decret-40855.php4#ntrack=cXVvdGlkaWVubmV8MzE5OA%3D%3D[MzE0MDU2]

Lancement du programme participatif sur la faune des sols

Impliquant de nombreux partenaires (https://www.qubs.fr/les-partenaires), le suivi participatif de la QUalité Biologique des Sols – QUBS est à destination du grand public à qui est proposé 2 protocoles simples pour découvrir la faune épigée des sols accompagnés d’une clé d’identification (https://qubs.openkeys.science/QUBS/).

D’autres protocoles viendront prochainement compléter l’observatoire pour intégrer des suivis des escargots, des vers de terre et une mesure de dégradation de la matière organique.

Pour de plus amples informations, voici le site (www.qubs.fr) ainsi qu’un article de présentation (https://www.qubs.fr/actualites/Qubs,%20le%20suivi%20du%20sol%20dans%20toutes%20ses%20dimensions).

Qualité des sols : un nouveau dispositif de science participative pour mieux évaluer la biodiversité

 La qualité biologique d’un sol dépend de la diversité et de l’abondance des différents organismes qui le composent, rappelle le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN). Dès lors que la biodiversité s’érode, les sols perdent leur capacité à remplir certaines de leurs fonctions : production de biomasse, recyclage de la matière, stockage de carbone, régulation d’espèces ravageuses, filtration de l’eau, etc. » Pour mieux suivre la qualité biologique des sols français, l’établissement de recherche a lancé, le 10 novembre, un nouveau dispositif de suivi participatif : Qubs.

Lire l’article sur :
https://www.actu-environnement.com/ae/news/qualite-sols-dispositif-science-participative-evaluation-biodiversite-qubs-mnhn-40637.php4#ntrack=cXVvdGlkaWVubmV8MzE3Mw%3D%3D[MzE0MDU2]

Agrowebinaire du 15 novembre : Alimentation, carburants, biomatériaux : concurrence ou complémentarité ?

de 13h à 14h

 

Les agrowebinaires du mardi de 13h à 14h 

 
« Alimentation, carburants, biomatériaux : concurrence ou complémentarité ? »
 
 

Mardi 15 novembre 2022

 
Avec :
– Jean-Marc CALLOIS (délégué ministériel à la bioéconomie)
– Mar BRAIDY (agriculteur et président la coopération agricole région Hauts de France)
– Yves LEROUX  (professeur à l’Université de Lorraine/ENSAIA)
 

 
A partir d’un état de l’art aujourd’hui sur la question de la concurrence ou de la complémentarité entre alimentation, carburants et biomatériaux du point de vue de la recherche, un éclairage sera apporté sur les dimensions de territoire, économique, industrielle ainsi que sur les questionnements auxquels sont confrontées les politiques publiques. L’exemple de la filière chanvre permettra d’aborder les points critiques que sont l’implication de tous les maillons dans les filières pour une approche partagée y compris sur les modèles économiques et les verrouillages socio-techniques et réglementaires identifiés.
 
La traduction en trois scenarii très différents (ADEME, AFTERRES 2050 et TYFA) souligne la complexité du sujet et des orientations à prendre pour les acteurs de terrain. Cette complexité se reflète dans les enjeux de formation et les interrogations sur comment enseigner des contenus qui font encore débat scientifiquement et selon quelle pédagogie pour embrasser d’une part la dimension systémique de la bioéconomie mais aussi les questions qui se posent de manière très concrète au niveau des acteurs terrain, notamment les agriculteurs (contraintes économiques et environnementales, bouclage des cycles, critères d’arbitrage entre les usages …).
 
Un exemple concret de formation illustrera ces problématiques et les arbitrages à opérer. L’expérience apportée par un agriculteur – éleveur également président de coopérative témoignera des choix possibles et des conditions de succès ou de réussite.
 

Journée Mondiale des Sols 2022

L’Afes organise, sous l’égide de la FAO et avec une vingtaine de partenaires de la région Occitanie, du 1er au 6 décembre à Toulouse une série d’évènements à l’occasion de la Journée Mondiale des Sols sur le thème « Les sols pour la nutrition ».

Agriculteurs, chercheurs, techniciens de collectivités, élus, acteurs associatifs, citoyens… 6 jours d’événements pour comprendre les enjeux de la connaissance des sols et entrer en action pour mieux les préserver.

La JMS 2022 revêt un caractère spécial cette année car elle sera l’occasion :

  • de tester une première version de « la Fresque du sol », un jeu sérieux dédié à la connaissance des sols le 5 décembre
  • de favoriser  l’échange direct entre acteurs agricoles et scientifiques en salle et sur le terrain avec la journée du 3 décembre.
  • de proposer une journée Grand Public au Muséum de Toulouse pour permettre au plus grand nombre de découvrir des jeux et activités autour des sols.

Merci à tous ceux qui pourront relayer ce message auprès de leurs réseaux pour faire en sorte que cette journée soit une réussite :

•             Lien vers le communiqué de presse :

https://www.afes.fr/wp-content/uploads/2022/11/CP-JMS-2022-final.pdf

•             Lien vers la présentation de la JMS2022 et programme :

https://www.afes.fr/actions/journee-mondiale-des-sols/journee-mondiale-des-sols-2022/

•             Lien vers la vidéo teaser :

https://youtu.be/r686YAbLL0Y

•             Lien vers la page « Inscriptions » :

https://www.afes.fr/2022/10/24/inscriptions-journee-mondiale-des-sols-2022/

•             Lien vers le flyer :

https://www.afes.fr/wp-content/uploads/2022/11/flyers-JMS-2022.pdf

Nous avons également réalisé 6 posts RS pour chacun des 6 événements que vous pouvez télécharger ici si ce format est plus adapté.

Les vers de terre, ingénieurs du sol

Ce sont d’insatiables et inépuisables tubes digestifs, ils peuvent avaler jusqu’à 400 tonnes par hectare et par an ! Dégoutants pour certains, fascinants pour d’autres, ils sont un maillon essentiel à notre équilibre de vie. Sans eux, pas de plantes, pas de culture. Partons à la rencontre de ces créatures méconnues et qui nous font prendre conscience de l’utilité d’avoir des sols en bonne santé. Nos trois amis vont se prendre de passion pour les vers de terre !

Regardez l’émission « C’est toujours pas sorcier » sur :
https://www.france.tv/france-4/c-est-toujours-pas-sorcier/saison-5/4293415-les-vers-de-terre-ingenieurs-du-sol.html

Un projet de recherche internationale compte évaluer précisément la séquestration du carbone dans les sols

« L’Europe doit unir ses forces de recherche et d’innovation afin d’atteindre les objectifs des engagements de l’Accord de Paris en matière de neutralité de la dégradation des sols, de biodiversité et pour soutenir le Pacte vert de l’Union européenne », affirme l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae). L’établissement de recherche mise, en ce sens, sur le lancement d’une nouvelle action de coordination européenne (CSA), intitulée Orcasa (pour « opérationnaliser la coopération internationale de recherche sur le carbone du sol »).

Lire la suite de l’article sur :
https://www.actu-environnement.com/ae/news/projet-recherche-internationale-evaluation-sequestration-carbone-sols-40581.php4#ntrack=cXVvdGlkaWVubmV8MzE2Ng%3D%3D[MzE0MDU2]

Un ouvrage sur les sols par et pour les enfants – La clef des sol

« Sans sol pas de vie terrestre. Dans un contexte où plus de 20 % des sols mondiaux sont dégradés, 70 % dans l’Union européenne, il me semble urgent d’informer dès le plus jeune âge sur ce que sont les sols, comment ils se forment, à quoi ils servent et les dangers qu’ils courent.

Ce livre a été imaginé, rédigé et illustré par des élèves d’écoles marseillaises sur la base d’interventions scientifiques en collaboration avec les enseignants. Il comprend 7 chapitres illustrant chaque étape du voyage de Mathilde, à la manière d’un carnet de voyage et d’expériences. Y sont regroupées 76 pages, couvertures incluses, et de nombreuses illustrations qui sont l’œuvre des élèves impliqués dans le projet.
Les droits d’auteur, quand il y en aura, seront reversés à la caisse d’une école ayant participé au projet pour soutenir le développement de projets scientifiques. »

Soutenez ce projet en participant à la prévente sur :

Artificialisation des sols : le gouvernement prêt à revoir sa copie

Depuis leur publication, les textes d’application sont sous le feu des critiques d’élus locaux et de sénateurs. Le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, s’est récemment dit ouvert à une réécriture d’une partie des décrets d’application de l’objectif « zéro artificialisation nette » porté par la loi Climat et Résilience. Une équation délicate.

Lire l’article sur :
https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/artificialisation-des-sols-le-gouvernement-pret-a-revoir-sa-copie-1787812

Captages d’eau : un droit de préemption des terres agricoles au profit des collectivités entre en vigueur

À la demande des collectivités chargées du service d’eau potable, les préfets peuvent instaurer un droit de préemption sur les terres agricoles situées sur une aire d’alimentation de captage. Il vise à mettre en œuvre des pratiques agricoles adaptées.

Donner la compétence aux collectivités locales sur toute l’aire d’alimentation des captages d’eau potable en vue de favoriser les pratiques agricoles durables. C’est l’objectif qu’avait affiché le ministère de la Transition écologique à l’issue des Assises de l’eau, en juillet 2019. Pour cela, il avait prévu l’instauration d’un droit de préemption sur les terres agricoles situées sur les zones de captage.

Lire l’article sur :
https://www.actu-environnement.com/ae/news/captage-eau-droit-preemption-terres-agricoles-collectivites-40279.php4#ntrack=cXVvdGlkaWVubmV8MzEyOQ%3D%3D

 

Journée CIAG « Les indicateurs de qualité des sols et leur usage dans un contexte de transitions agricoles » (09/11/2022, Orléans)

La journée des Carrefours de l’Innovation Agronomique (CIAg) sur Les indicateurs de qualité des sols et leur usage dans un contexte de transitions agricoles aura lieu le 9 novembre 2022 à Orléans (INRAE), 9h-17h

Pour avoir des détails sur l’organisation de la journée et vous y inscrire, vous pouvez suivre le lien suivant : https://www.agreenium.fr/formation-recherche/carrefours-innovation-agronomique/ciag-qualite-des-sols

L’importance des horizons profonds des sols

Pour la plate-forme de ressources Planet-Vie, destinée aux enseignants, Denis Baize a rédigé un texte afin de rappeler que les sols ne se limitent pas aux horizons de surface humifères, mais comprennent aussi des horizons profonds qui remplissent des fonctions essentielles, en particulier pour le développement de la végétation.

Consultez ce texte sur :
https://planet-vie.ens.fr/thematiques/ecologie/l-importance-des-horizons-profonds-des-sols

Contacter et situer SOLENVIE