1 février 2018 Cédric de Solenvie

Pourquoi faut-il préserver les zones humides dans les villes ?

Et si les zones humides rendaient les villes plus désirables ? C’est en substance ce que suggère la Journée Mondiale des zones humides (2 février) qui pointe, cette année, les potentialités des milieux urbains.

Premier constat, la moitié de l’humanité (près de 4 milliards d’individus) vit aujourd’hui en ville. Les projections pour 2050 évaluent à 66 % cette occupation. L’ennui, c’est qu’à mesure que les villes grandissent, les zones humides se réduisent ou se dégradent.

D’où l’idée de tout mettre en œuvre pour préserver les zones humides urbaines, voire leur permettre une résilience. Ce projet ne vise pas seulement à préserver une aimable biodiversité aquatique, qui participe au bien-être des citadins, ils se justifie de manière plus pragmatique à travers les services rendus par les zones humides.

Lire la suite sur :
http://www.linfodurable.fr/environnement/pourquoi-il-faut-preserver-les-zones-humides-dans-les-villes-1874

Contacter et situer SOLENVIE