17 décembre 2015 Cédric de Solenvie

Séance d’hommage à Marcel Jamagne

L’Académie d’Agriculture de France, en lien avec l’Association Française pour l’Étude du Sol, organise :

Une séance d’hommage à Marcel Jamagne

à l’Académie d’Agriculture de France, le 1er juin 2016. Les séances de l’AAF sont gratuites et libres d’accès.

Toutes les informations se trouvent sur :
http://www.academie-agriculture.fr/actualites/academie/seance/academie/hommage-marcel-jamagne-avec-lassociation-francaise-detude-des

Tous ceux qui sont passés par l’inra d’Orléans ont croisé Marcel… et bénéficié de son savoir encyclopédique noyé de bonne humeur. Une grande perte humaine et scientifique.

Photo de Marcel Jamagne

Photo de Marcel Jamagne

Marcel Jamagne, ancien directeur de recherche de l’INRA, (1931-2015), figure marquante de la pédologie en France, a dirigé le service d’Étude des Sols et de la Carte Pédologique de France (SESCPF) fondé en 1968. Il et animé pendant neuf ans la section 7 « environnement et territoires » de l’AAF. Il a joué, un rôle essentiel au sein de la communauté pédologique internationale et plus particulièrement au plan européen, notamment dans le cadre de la carte européenne des sols et comme vice-président de l’association internationale de science du sol. Ses travaux sur la pédogenèse des couvertures lœssiques font référence. Il a été un précurseur de la démarche de digitalisation de données provenant des sols et de leur intégration dans un système d’information géographique. Cet ensemble fait aujourd’hui la renommée de l’unité infosol d’Orléans qui est directement l’héritière du SESCPF. Il s’est impliqué également avec bienveillance dans la formation de plusieurs générations de pédologues. Son œuvre apparait comme un exemple de la mission de recherche finalisée développée à l’Inra qui a permis d’asseoir des données provenant des milieux naturels et de les valoriser auprès d’acteurs multiples et variés.
À partir de l’œuvre de Marcel Jamagne, cette séance présentera les développements les plus récents initiés par ses études :

  1. Concernant les processus de la pédogenèse afin d’établir des premières projections de l’évolution des sols sur des temps courts (décennies, siècles) en réponse à diverses perturbations d’origine anthropique ou climatique.
  2. Pour la spatialisation des sols à partir de méthodes du traitement de multiples données permettant ainsi de prédire des classes de sol ou des propriétés des sols en utilisant d’une part des données pédologiques et d’autres part des données spatiales avec une estimation des incertitudes.
,

Contacter et situer SOLENVIE