13 février 2018 Cédric de Solenvie

Une pièce de théâtre pour réhabiliter le ver de terre

A Paris, la comédienne et chanteuse Sophie Accaoui monte sur scène pour sensibiliser avec fantaisie au très sérieux sujet des lombriciens.

«C’est un machin moche, mou, gluant, pour certains répugnant, une bête archaïque, un être inférieur.» Et pourtant, «figurez-vous que notre destin repose sur lui». Vous avez deviné ? Il s’agit du ver de terre.

Écolo convaincue, mangeuse de légumes et fière propriétaire d’un lombricomposteur, la chanteuse et comédienne Sophie Accaoui a écrit et monté la pièce de théâtre Dieu, Darwin, Marcel et moi sur le lombricien, sa vie, son œuvre et son caca, comme elle le dit si bien, pour tâcher de sensibiliser les esprits à sa cause, et finalement à la nôtre aussi. Difficile, me direz-vous, de faire le rapprochement entre le nom du spectacle et la thématique. Et pourtant.

Lire la suite de l’article sur cette pièce de théâtre où les vers de terre sont à l’honneur sur :

Contacter et situer SOLENVIE